Le lac Inle est en danger… enquête avec Dimple

 

inlepecheur1

Dr. Saw Mon Thein, surnommée « Dimple », a un rôle clé dans le milieu environnemental en Birmanie: elle travaille en ce moment pour MGN (Myanmar Green Network), ECCDI (Ecosystem Conservation and Community Development Initiative) et BANCA (Biodiversity And Nature Conversation Association) à la fois. Elle est la seule de son jeune âge avec une expérience et une expertise aussi poussées, et elle est très respectée par tous les sages du troisième âge. Ce sera une alliée précieuse pour aider à la montée en puissance du green movement !

Le lac Inle est son sujet environnemental de cœur mais aussi de raison car elle nous explique que c’est la cause qui va bientôt attirer et fédérer toute l’attention des activistes environnementaux. Elle a fait plusieurs recherches et expériences scientifiques sur la qualité de l’eau du lac et sur tous les problèmes géo-biologiques avoisinant. Elle est devenue la référence sur le sujet, surtout après son intervention lumineuse dans le court-métrage “Floating Tomatoes” de Min Htin Ko Ko Gyi. Dans ce documentaire, elle explique les menaces qui pèsent sur la beauté et la richesse du lac: les déchets toxiques déversés par la centrale électrique et les mines de charbon alentours, la sédimentation et l’érosion des fonds du lac conséquences de la déforestation massive de la région, et l’utilisation de pesticides chimiques pour les cultures flottantes de tomates. 

Le projet qu’elle veut mettre en œuvre, soutenue par Green Lotus, est un projet hyper complet qui permette à la fois la réhabilitation de l’écosystème du lac et la définition d’une alternative économique durable pour ses habitants. Révolution et innovations technologiques (traitement des déchets, techniques d’assainissement et de conservation d’eau propre, énergies renouvelables, écotourisme, agriculture organique) iront de paire avec de nouvelles opportunités économiques soutenues par une sensibilisation écologique du mode de vie de la population… Le lac Inle pourrait devenir l’emblème d’une coopération entre société civile, entreprises et gouvernement pour la définition d’un développement prospère ET durable.

Une affaire à suivre!