Green Lotus avec la société civile birmane pour un workshop sur EITI

 

eiti_c625c

La Birmanie est candidate à l’Initiatiave internationale pour la Transparence des revenues issus des Industries Extractives (EITI). Cette initiative doit permettre une meilleure gouvernance des ressources naturelles avec une redistribution plus équitable des profits. En particulier sont visés les secteurs du gaz, du pétrole et de l’énergie hydraulique.

Au coeur de cette démarche, il s’agit de construire un dialogue entre le gouvernement, les entreprises et la société civile. Une des conditions majeures pour la bonne réussite de l’EITI est ainsi la mise en place d’un comité issu et représentatif de la société civile. Du 1er au 3 Octobre au Strand Hotel à Yangon s’est tenu un workshop pour réfléchir sur les conditions de formation d’un tel comité à l’initiative de plusieurs ONGs très actives sur le sujet (Ecodev, Paung Ku, Pyo Pin, MGN, Spectrum, MDRI et Myanmar Coalition 4 Transparency).

Green Lotus était présent avec ses partenaires du green movement pour participer à ces débats fondateurs d’une future gouvernance inclusive des ressources du pays.