En visite dans le delta de l’Irrawady, rencontre avec le ministre des Finances de la région

Deux jours passés dans le delta de l’Irrawady avec Htoo Chit, membre de la génération 88 et Tin Ling Aung, président d’un syndicat de fermiers birman, nous permettent de mieux appréhender les difficultés rencontrées par les fermiers en Birmanie (70% de la population).

Le ministre des Finances de l’Irrawady, U Win Ko Ko, qui s’est montré inquiet pour l’avenir de l’agriculture dans le delta, s’est déclaré ouvert à tout projet de coopération pour favoriser une agriculture durable, afin de garantir une production soutenable alliant abondance économique et protection d’un environnement déjà gravement atteint lors du cyclone Nargis en 2008.

Les principaux problèmes rencontrés par les fermiers dans cette région sont en effet liés à l’absence de prêts à faibles intérêts, que le gouvernement pourrait assumer afin d’encourager l’utilisation de technologies « propres » et de techniques adaptées. Une loi reste cependant nécessaire pour l’établissement de tels prêts, ce qui rend les fermiers pour le moment dépendants des prêts à taux très élevés proposés par les cronies. La visite de fermes nous a ainsi montré l’ouverture des fermiers au développement de tels moyens durables de production, non seulement pour la protection de l’environnement, mais aussi par volonté politique. En effet, le général Ne Win a imposé aux fermiers l’utilisation de pesticides, dont les fermiers ont pu constater les effets dévastateurs très tôt!

Le ministre des Finances de la région de l'Irrawady, U Win Ko Ko (droite) reçoit Green Lotus (gauche), Tin Lin Aung (Myanmar Peasant's Union) et U Htoo Chit (Thabyay Education Foundation, génération 88)
Le ministre des Finances de la région de l’Irrawady, U Win Ko Ko (droite) reçoit Green Lotus (gauche), Tin Lin Aung (Myanmar Peasant’s Union) et U Htoo Chit (Thabyay Education Foundation, génération 88)