Burma Environmental Working Group, la plus grande coalition d’activistes des minorités ethniques sur l’environnement !

Après avoir lu le rapport très détaillé de BEWG sur les enjeux environnementaux en Birmanie publié en 2011, nous attendions cette rencontre avec beaucoup d’impatience ! BEWG est le groupe de travail sur l’environnement le plus actif parmi la société civile exilée. Leur coalition rassemble des groupes ethniques (Kachin, Karen, Arakan, Shan, Lahu, Pa-Oh) mobilisés pour promouvoir le respect des droits économiques, sociaux et environnementaux des minorités. Pour eux, la question de la gestion des ressources naturelles est intrinsèquement liée à une approche en termes de droits de l’homme. De fait, la plupart des richesses naturelles (pierres précieuses, pétrole, gaz, mines de cuivre et d’or) sont situées dans les régions ethniques. Ce sont donc les minorités qui sont les premières impactées par les conséquences sociales et environnementales de l’exploitation des ressources. En réponse à cette analyse, le BEWG a décidé de militer pour un modèle de développement durable qui permette une gouvernance plus inclusive, équitable et soutenable. Ainsi, leur activisme environnemental inclut une vraie réflexion sur l’empowerment des communautés locales grâce à un système de gouvernance participative et représentative.